Techniques

La Thérapie des Champs Mémoriels

La méthode thérapeutique dont je vais vous entretenir  est issue des travaux entamés par le Dr Callahan il y a plus de vingt ans aux Etats-Unis.
Elle s’inscrit totalement dans la mouvance actuelle des thérapies brèves dont David Servan-Schreiber s’est fait le porte-parole avec l’EMDR
Les temps changent, les connaissances sur le fonctionnement du cerveau humain s’approfondissent tous les jours, bénéficiant de nombreux travaux scientifiques menés de par le monde par les neurobiologistes sur les phobies, les allergies, les traumatismes accidentels (attentats, guerre, viols…)

Toutes ces expérimentations apportent à la neurobiologie un éclairage nouveau sur les processus thérapeutiques et leur incidence sur le cerveau. Les progrès techniques effectués dans le domaine de l’imagerie médicale rendent cet éclairage encore plus visible.
La majorité des thérapeutes bénéficient aujourd’hui d’outils extrêmement variés. Ce que chacun fait de ces outils lui appartient et c’est ce qui fait la richesse de la pratique thérapeutique.
Ce que j’appelle ici la Thérapie des Champs Mémoriels est une adaptation personnelle de plusieurs techniques dont chacune me paraît complémentaire des autres et qui, utilisées ensemble, offrent une synergie efficace permettant à chacun d’être soulagé et guéri rapidement et définitivement de ses souffrances du passé.
Je n’entrerai pas dans de longues explications scientifiques dont vous pourrez trouver les détails dans les articles et ouvrages auxquels je me réfère pour étayer ce travail. Je me contenterai d’une présentation de cette pratique accessible à tous.

Les grands  principes de cette thérapie

  • Interroger  par des tests de résistance musculaire issus de la kinésiologie, ‘les lieux’ du corps  où se trouvent inscrites nos souffrances.
  • Repérer par le test de l’Inversion Psychologique Globale ou IPG les mécanismes de sabotages inconscients qui peuvent faire obstacle au soin et les lever.
  • Eliminer ces souffrances par la stimulation précise de certains méridiens d’acupuncture.
  • Reconfigurer les fonctions cérébrales altérées par ces souffrances en
    utilisant la plasticité des neurones, à l’aide d’exercices particuliers
    et grâce aux états modifiés de conscience  amenés par la pratique du
    Rêve Eveillé Accompagné.

L’importance de notre cerveau sur notre fonctionnement n’est plus à démontrer. Nous savons, IRM, scanner ou autres technologies à l’appui à quel point il va influer sur nos comportements. Quand nous portons en mémoire des évènements douloureux nous ne pouvons pas bénéficier de tout notre potentiel. La souffrance est par elle-même inhibante, perturbante. Notre cerveau limbique, constitué entre autre de l’hippocampe « la mémoire’ et de l’amygdale « l’émotion », emmagasine tous nos chocs émotionnels. Quand il est ‘plein’ nous ne pouvons plus contrôler nos réactions émotionnelles. Angoisses, anxiétés, peurs, phobies prennent alors la direction des opérations et nous devenons soumis à leurs influences. Se libérer de cette charge émotionnelle telle est le but de cette thérapie.
Nous savons aujourd’hui que la même aire cérébrale mémorise le passé et imagine le futur. En ayant accès à ces zones d’influence en nous, nous pouvons reconfigurer cet espace afin d’apaiser nos émotions et changer nos comportements.

Le Rêve Eveillé Accompagné

Le Rêve Eveillé Accompagné ou REA est une technique d’exploration de notre monde intérieur grâce aux états modifiés de conscience ou EMC. Amené par une relaxation profonde il permet d’aller à la rencontre de nos différentes mémoires, d’accéder à leurs souvenirs et de transformer les scénarios en souffrance inscrits en elles.

La Constellation Personnelle ou « Astrodrame »

La ‘Constellation Personnelle’ est un jeu de groupe permettant d’entrer en contact et de dialoguer avec les énergies conscientes ou inconscientes qui nous gouvernent. Issue de l’Astrodrame mis au point par Michel Tabet, ces énergies, représentées par les planètes de notre thème, nous renseignent sur:

  •  Les difficultés que nous rencontrons à établir des relations plus harmonieuses entre nous et les autres,
  •  Les inhibitions ou les excès qui nous dominent,
  •  Les peurs qui nous assaillent parfois au point de déclencher de véritables angoisses,
  •  Les forces dont nous disposons pour équilibrer nos relations et nous permettre de

« Vivre en conscience qui nous sommes »